Vous êtes ici : Accueil > 

Liens utiles

Article de Presse "Le Télégramme"

Représentant la section Bretonne de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffages (FF3C),
Jean-Jacques Kerouedan assure qu'il y aura encore du fioul dans dix ans.

Il y a un mois, Edouard Philippe évoquait l'instauration d'une prime pour aider les 10 millions de Français qui se
chauffent au fioul et à changer de chaudière.
Le Premier ministre a ainsi fixé "l'objectif ambitieux" de supprimer toutes les chaudières individuelles au fioul 
d'ici dix ans en France. Ce combustible s'avère être le troisième mode de chauffage utilisé dans l'hexagone,
derrière l'électricité et le gaz.
De son côté, Jean-Jacques Kerouedan se veut rassurant."A la question Le fioul sera-t-il interdit dans 10 ans,
la réponse est clairement non".
Pour la FF3C, "La déclaration inconsidérée" d'Edouard Philippe a d'ailleurs "été ensuite corrigée par le Président
de la République appelant à un effort de renouvellement des chaudières au fioul. Une déclaration cohérente avec
son intervention d'Octobre 2017 reconnaissant que les chaudières fioul très haute performance énergétique (THPE)
étaient respectueuses de l'environnement."
Pour la Fédération, "il apparaît de plus en plus clairement que le choix électrique veut être imposé aux consommateurs
pour les usages de chauffage et que le basculement de l'usage du fioul domestique sur l'électricité permettait de 
justifier l'orientation pro-électrique, voire pro-nucléaire".